Ce sont les jeux de l'ombre et de la lumière qui m'ont guidé vers la photographie.
Le soleil est encore derrière l'horizon mais il éclaire déjà le dessous des nuages. Il apparaît enfin et les brumes, dans la vallée, deviennent rosées. Un clocher, la tour d'un château, le haut d'un arbre apparaissent successivement dans la brume qui se dissipe. En quelques minutes les lignes évoluent, les couleurs changent et ce sont autant d'images différentes d'un même paysage que je peux graver dans la mémoire de mon appareil.
Allongé par terre, au bord d'une falaise, je contemple le vol des oiseaux. Ils profitent des courants ascendants et ne passent qu'à quelques mètres de moi. Durant leur approche, nos regards peuvent se croiser: ce sont aussi ces instants que je fixe dans la mémoire de mon Nikon.
Croiser un regard, capter une attitude, profiter d'une lumière et figer cet instant pourtant très fugitif: voilà ce que m'apporte la photo, voilà ce que je veux partager avec vous dans mes expositions ou sur ce site.

 

 © Philippe GAUDIBERT 2021 - Toute reproduction interdite